Texte notre histoire

Traiteur La Bonne Bouffe née en 2006, dirigé par l’unique propriétaire Denis Savage, est fier de vous résumer en quoi sont entreprise ce démarque.

La première qualité du Traiteur la Bonne Bouffe est la diversité de ses services. La deuxième est son implication communautaire. Et, la troisième est ses efforts de création d’emplois en français et son appui à la communauté franco-ontarienne.

Depuis ses débuts le Traiteur la Bonne Bouffe a toujours fait une chose de bien. Il fait de la Bonne Bouffe. Ses clients et ses employés sont tous d’accord pour dire que c’est la force de l’entreprise. Néanmoins, depuis quelques années plusieurs autres services se sont ajoutés aux services de bases et la qualité des services c’est améliorée. Une amélioration notable est dans l’offre d’un menu plus diversifié et dans l’offre de menus sur mesure. Le Traiteur la Bonne Bouffe s’insère maintenant dans une catégorie de cuisine « New Age » qui puise ses inspirations dans plusieurs autres cuisines. La cuisine canadienne française et traditionnelle française est complémenté avec des inspirations espagnoles, indiennes, marocaines, et thaïlandaise pour créer un mélange de saveurs qui n’est pas disponible ailleurs.

En plus d’une offre plus originale de cuisine, le Traiteur la Bonne Bouffe a aussi amélioré la présentation de ses services, la formation de ses employés, et le professionnalisme de son service à la clientèle. La porcelaine et le bois est privilégié au plastique pour les plateaux de service, les employés ont des uniformes simples et élégants, et ils sont davantage informés sur la nourriture servi, sur les préférences alimentaires des clients, et sur les procédures de service.

L’entreprise est fondée sur le principe selon lequel pour être une bonne entreprise, il faut aussi être un bon citoyen. Le Traiteur la Bonne Bouffe est donc fier de contribuer à tous les événements qui sont dans sa communauté et des communautés avoisinantes. Ses débuts étaient comme une entreprise à but non-lucratif qui visait à aider les organismes franco-ontariens à prospérer.

Son implication avec des entreprises franco-ontariennes a orienté le Traiteur la Bonne Bouffe dans ses services. Il s’agit d’une entreprise grandissante qui est gérée complètement en français. Capable de servir des anglophones aussi bien que des francophones, elle est fière de se dire francophone et de faire travailler les gens en français. Ceci permet de préserver le patrimoine francophone de l’Est-ontarien. De même coup, son propriétaire, Denis Savage, est très impliqué auprès de la communauté franco-ontarienne et son entreprise reflète ceci. Il a même été nominé pour le Prix du Pilier de la francophonie remis par l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario. Ceci en reconnaissance du travail de son entreprise pour les francophones de l’Ontario.